Uncategorized

Mort d’Anémone : Ses partenaires du Splendid lui rendent hommage

Alors que les hommages, parfois singuliers, ont afflué suite à l’annonce de la mort de la comédienne Anémone, il était impensable que les membres du Splendid gardent le silence. Même si la regrettée actrice se disait fâchée avec eux depuis des années, ils lui ont rendu hommage.

Pour beaucoup elle était et restera pour toujours Thérèse de Monsou, l’un des personnages cultes de la pièce et du film Le Père Noël est une ordure. Sur son compte Twitter, Thierry Lhermitte n’a pas caché sa peine. “Je suis bouleversé en apprenant la nouvelle, tu étais une grande actrice, puisse Dieu te garder. Adieu mon amie“, a-t-il écrit en légende d’une photo d’eux deux, tirée du film. Il jouait son acolyte Pierre Mortez, permanent comme elle de SOS Détresse Amitié… Les deux comédiens avaient eu l’occasion de faire d’autres films ensemble, comme Le Mariage du Siècle.

C’est aussi sur Twitter que Christian Clavier a choisi de s’exprimer. “Très grande tristesse pour la disparition si prématurée de Anémone, souvenirs ensemble de moments de jeux et des fous rires exceptionnels, ainsi qu’avec toute la troupe“, a-t-il écrit. Puis, auprès de l’AFP, il a déclaré : “Je garde le souvenir d’une grande actrice avec qui nous avons partagé de grands moments de jeux et des fous rires exceptionnels.

Sur RTL, Josiane Balasko a pris la parole pour saluer sa camarade et dire tout le bien qu’elle pense d’elle. “Je ne savais pas qu’elle était malade mais Anémone n’était pas quelqu’un qui se répandait sur sa vie privée”, a-t-elle dit en évoquant ensuite une “femme ravissante, avec beaucoup de charme et piquante“. Et l’actrice d’ajouter : “Elle avait une sorte de folie. Parfois, ça nous faisait rire car c’était extrême mais c’était une artiste qui avait une présence incroyable. C’est la première d’entre nous qui disparaît, le Splendid a perdu un de ses membres honoraires, c’est triste. Anémone, c’était des souvenirs à la fois joyeux et à la fois extrêmes.” “Elle était rebelle, révoltée et avait un talent fou. C’était une actrice remarquable, très inventive. J’ai le souvenir de beaucoup de rires avec elle”, a ajouté Marie-Anne Chazel sur l’antenne.

Enfin, Michel Blanc aussi a répondu sur les ondes de RTL. “C’était une sorte de génie brut de la comédie. Quand je l’ai connue c’était une beauté. Une sorte d’Arletty, elle avait cette puissance comique, en même temps elle était très belle, très séduisante et très folle, elle a toujours été très folle. Elle avait une imagination absolument débordante, elle était tout sauf rationnelle, sauf routinière. Il y avait toujours quelque chose d’inattendu dans ce qu’elle faisait. Et puis elle était assez ingérable aussi, mais ça n’a jamais posé de problèmes quand on a travaillé ensemble. Il faut dire que à mon sens elle n’a pas eu la carrière qu’elle aurait dû avoir, parce qu’elle a eu des moments d’absences volontaires… Elle était anti-conformiste. J’ai toujours eu beaucoup de tendresse pour elle… Quand on avait 25 ans, on se demandait qui de la troupe partirait en premier. Maintenant, on sait“, a-t-il confié.

Click Here: new zealand chiefs rugby jersey