Doctor Strange nous emmène dans son repaire sur un concept art

Alors que Kevin Feige a donné quelques indications supplémentaires sur l’approche du personnage sur grand écran, le “Doctor Strange” Benedict Cumberbatch s’affiche dans son repaire, sur un nouveau concept art.

Maintenant qu’il s’est de nouveau illustré en Sherlock, le temps d’un épisode spécial couronné de succès outre-Manche, c’est en Doctor Strange que Benedict Cumberbatch refait parler de lui. Quelques jours après l’apparition de premières photos officielles, c’est sur un nouveau concept art que nous retrouvons le super-héros Marvel, au coeur de son repaire, le Sanctum Sanctorum.

Outre le symbole formé par la grande fenêtre circulaire, on remarque sur la gauche de l’image une partie de l’autre pièce qui compose ledit repaire, et que nous avions également aperçue sur l’un des concept arts dévoilés à la fin du mois de décembre.

Dans le même temps, Kevin Feige a donné quelques indications sur les pouvoirs du personnage que la première photo a présenté affublé de sa cape et du célèbre Oeil d’Agamotto, “ses deux marques de fabrique”, comme le précise le producteur auprès d’Entertainment Weekly. “[Le héros] peut faire toutes sortes de choses”, explique-t-il. “Il peut jeter des sorts, qui ont des noms amusants mais compliqués à prononcer. Nous ne voulions pas nous en écarter, car c’est ce qui fait que Doctor Strange est Doctor Strange.”

“Il possède également une Cape de Lévitation lui permettant de voler, mais pas comme Thor ou Superman. Elle a presque sa propre conscience cette cape et ça nous donne, encore une fois, un super-héros avec une cape rouge – ce que vous avez déjà vu plusieurs fois – mais ça nous permet de traiter ça de façon unique et complètement originale.”

==> Avec un super caméo au programme ?

Kevin Feige termine ensuite avec un mot sur l’Oeil d’Agamotto, que l’on pouvait apercevoir sur une photo de l’un des décors, prise pendant le tournage : “Dans ce film, l’Oeil est une relique très importante qui peut devenir dangereuse si elle tombe entre de mauvaises mains, dans la mesure où il peut faire toutes sortes de choses, la plus dangereuse étant qu’il peut manipuler les probabilités. Ou en d’autres termes, ‘faire n’importe quoi avec le temps’ – ce qui est une partie de notre histoire.”

Alors que Stephen Broussard, également producteur, a récemment parlé du méchant incarné par Mads Mikkelsen, un sorcier qui a créé sa propre secte, il est fort possible que Kevin Feige ait donné quelques indices sur ses plans diaboliques auquel Benedict Cumberbatch devra mettre terme le 26 octobre, sous la direction de Scott Derrickson.

Avec ce même humour ?

Benedict Cumberbatch est Strange… mais drôle !

Leave a Reply